Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Côté Est Immobilier, Agence immobilière ST JULIEN LES METZ 57070

Commerces : vendre au juste prix dans les meilleurs délais.

Publiée le 16/02/2017

En effet, il faut compter de 9 à 12 mois, en moyenne, pour vendre un fonds de commerce, un délai qui peut parfois se prolonger. D’autant que la loi impose certaines obligations dont celle d’avertir le personnel au moins deux mois avant sa conclusion dans le cas d’une entreprise de moins de 250 salariés, ce qui est la situation de la plupart des commerces. Attention ! Une cession n’implique pas nécessairement la vente de la totalité des parts sociales : 50% suffisent pour que cette contrainte s’applique. L’aspect positif de ce dispositif, c’est que l’achat peut intéresser l’un des employés et donc grandement faciliter et accélérer la transaction.

 

Anticiper la mise en vente au plus tôt.

Sachez par ailleurs qu’une fois les employés informés, vous disposez de deux années pour réaliser la vente (sans avoir à les avertir à nouveau). Vous aurez compris que même si vous n’êtes pas sûr de vous séparer de votre bien très prochainement, vous avez tout intérêt à le faire savoir à vos salariés le plus tôt possible. De la même façon, si le bien à vendre se situe dans un périmètre de sauvegarde de l’artisanat et des commerces, vous êtes tenu à en faire la déclaration à la mairie à l’aide d’un formulaire spécifique car celle-ci peut préempter le bien pour tout usage qu’elle jugera bon.

 

Un bien forcément incomparable.

Comme dans la plupart des transactions, la vente d’un fonds de commerce obéit aux strictes lois de l’offre et de la demande. Et le moyen idéal d’attirer des acquéreurs potentiels réside dans une estimation appropriée du prix. Évidemment, le propriétaire se montre rarement objectif car son entreprise, il l’a portée à bout de bras pendant des années et sait mieux que quiconque les efforts qu’il a fallu déployer pour qu’elle connaisse la réussite. De surcroît, à la différence d’un logement qui peut être comparé à un bien similaire, il est peu probable qu’un commerce identique existe dans le même secteur.

 

La difficulté d’estimer un prix juste.

L’appel à un professionnel dûment habilité et expérimenté dans votre secteur vous permettra d’établir un prix juste et raisonnable. Car la martingale qui consiste à multiplier par n le chiffre d’affaires ou le résultat avant impôt de l’entreprise pour en déterminer le prix de vente, n’est pas toujours réaliste. Même si, statistiquement, le montant de ces transactions représente 4 à 12 mois d’activité (70% du C.A. hors taxe annuel pour un restaurant par exemple, 100% pour un débit de boisson mais 30% seulement pour l’alimentation générale…). En ce domaine, point de règle : chaque cas est particulier…

 

Un accompagnement objectif.

Bien sûr, passer une annonce sur un site internet de particuliers peut être tentant mais vous ne bénéficierez pas d’un accompagnement personnalisé ni des conseils objectifs d’un professionnel de la vente de fonds de commerce. Vous perdrez un temps précieux et, au final, vous ne retiendrez pas l’attention d’un acquéreur sérieux mais plutôt celle d’une kyrielle de curieux qui n’hésiteront pas à vous déranger jour et nuit « uniquement pour voir ». Sans compter que gérer au quotidien son entreprise tout en engageant l’ensemble des démarches nécessaires à une vente rapide relève de la gageure !

Notre actualité