Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Côté Est Immobilier, Agence immobilière ST JULIEN LES METZ 57070

Comment renégocier son crédit immobilier ?

Publiée le 06/11/2016

On peut gagner plusieurs centaines d'euros par an. Aussi, s'il vous reste encore de nombreuses années pour rembourser votre prêt, pensez à engager cette démarche !

 

Commencez par la banque auprès de laquelle vous avez contracté le crédit en lui demandant d’en renégocier les conditions. D’un point de vue pratique, la renégociation de votre crédit immobilier dans la banque où vous l’avez souscrit est préférable à un rachat de crédit par un autre établissement financier car vous n'aurez pas à ouvrir un nouveau compte bancaire, changer la gestion de vos prélèvements et virements et vous aurez moins de frais. De plus, vous êtes en territoire connu, sans nouvelle analyse des risques pour la banque. C'est particulièrement intéressant si votre santé s'est détériorée depuis la signature de votre prêt précédent car votre nouvelle assurance pourrait être plus chère.

 

Mais votre banque n'a aucune obligation de revoir votre taux de crédit. Si elle le fait, selon le nouveau taux proposé, rien ne vous empêche de solliciter d’autres établissements financiers, directement ou par le biais d’un courtier. N'hésitez pas à faire jouer la concurrence : il ne faut pas vous fier aux avis d'une ou deux banques seulement. Rappelez-vous que, comme chez les opérateurs mobiles, les banques proposent des offres plus avantageuses aux nouveaux clients. N’oubliez pas également de comparer les assurances emprunteur : votre objectif est de bénéficier de plus de garanties au même prix proposé par votre banque ou des mêmes garanties à un prix inférieur. Muni des conditions proposées par la concurrence, retournez éventuellement voir votre banque afin de montrer à votre conseiller ce que vous pourriez obtenir ailleurs.

 

Attention, renégocier son crédit occasionne des frais : ceux exigés par la banque que l’on quitte, notamment des frais de dossier et des pénalités pour remboursement anticipé, et ceux de la nouvelle banque pour les frais liés au nouveau crédit. Compte tenu de ces frais, un rachat de crédit ne vaut vraiment la peine que si le nouveau taux proposé est inférieur d’au moins 1 point au taux détenu. Attention également à la durée du crédit restant sachant que, dans un prêt, on commence par rembourser les intérêts en début de période. S’il ne vous reste que quelques années à rembourser, vous risquez de ne pas réellement profiter de cette renégociation. En moyenne, on parle d'une dizaine d'années de remboursement à venir...

 

Les économies ne sont parfois que de quelques dizaines d’euros par mois, mais sur une dizaine d'années, cela peut représenter plusieurs milliers d’euros !

 

SIMULATION :

 

Prenons l'exemple d'un prêt souscrit en Juillet 2011 dans les conditions ci-dessous :
- Montant initial : 200 000€
- Date de mise en place : juillet 2011
- Durée initiale : 20 ans
- Taux du prêt (assurance inclue) : 3,5%

 

Vous pourrez faire racheter votre prêt à un taux de 1,31% (assurance inclue) et donc économiser : 25 697€*

Notre actualité