Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Côté Est Immobilier, Agence immobilière ST JULIEN LES METZ 57070

L'actualité de CENTURY 21 Côté Est Immobilier

Le marché retrouve le moral

Publiée le 13/05/2015

Un vent d'optimisme est en train de souffler chez les acteurs de l'immobilier. 59 % des professionnels interrogés lors de la deuxième édition du baromètre Crédit Foncier/CSA se déclarent en effet optimistes pour l'évolution du marché du logement lors des douze prochains mois. Quatre mois plus tôt, ils n'étaient que 35 % à afficher leur confiance dans l'avenir.

Une baisse des taux d'intérêt historique. Ce renversement de tendance s'explique avant tout par la baisse historique des taux d'intérêt dont ont profité les acquéreurs depuis de nombreux mois. Un facteur cité par 87 % des promoteurs, gestionnaires de biens et autres constructeurs de maisons individuelles, interrogés du 23 mars au 2 avril 2015 par l'institut CSA. Les 40 % de pessimistes pointent du doigt quant à eux le contexte économique de la France et l'évolution du pouvoir d'achat des ménages.

Des marchés stables. Optimistes, les professionnels n'entrevoient pas pour autant une croissance du marché mais plutôt une stabilité (52 % pour l'ancien et 43 % pour le neuf). Les prix devraient par contre évoluer différemment. Dans l'ancien, la baisse devrait se poursuivre dans des proportions importantes selon 56 % des professionnels. Pour la moitié d'entre eux, elle devrait être comprise entre 2 et 5 %. Et 37 % estiment qu'elle pourrait même dépasser 5 %.

Prix stables dans le neuf. Le marché du neuf ne devrait pas lui non plus connaître de grands bouleversements jusqu'à avril 2016 quant aux prix des logements. Près de six professionnels sur dix estiment qu'ils devraient rester stables. Seuls 26 % s'attendent à une baisse.

Notre actualité